Réussir son rachat de crédit

Vous êtes convaincu que le rachat de crédit est la solution à vos problèmes d’endettement ? Vous voulez que l’opération aboutisse à un succès ? Voici ce que vous devez savoir afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Comprendre le fonctionnement de l’opération

Pour réussir votre projet de rachat de crédits, vous devez être d’abord au courant de toutes les facettes de cette opération (clicquez ici pour en savoir plus). Que vous vouliez recourir à un organisme de crédit ou à une banque spécialisée, vous devez savoir que le regroupement de prêts proposé par tous les établissements fonctionne sur le même principe. Le prêteur vous rachète l’ensemble de vos crédits, en échange d’une seule mensualité à payer chaque mois et de l’allongement de la durée de remboursement. Il faut ainsi comprendre que le regroupement de prêts entraîne une augmentation du coût global du crédit. Pour avoir un aperçu des changements après la réalisation de l’opération, vous pouvez utiliser un outil de simulation en ligne, un outil généralement gratuit que vous pouvez trouver sur le site d’un courtier.

Comment pousser le prêteur à accepter sa demande ?

Maintenant que vous êtes au courant des conséquences de l’opération, la deuxième étape pour réussir consiste à faire appel à un courtier. Il s’agit d’un intermédiaire bancaire dont le rôle est d’aider ses clients à obtenir une réponse favorable d’une banque spécialisée dans la restructuration de prêts lors d’une demande de rachat de crédits. Vous devez écouter les conseils d’un courtier, puisqu’il connait bien l’univers de la banque. Il peut donc vous trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Parfois, il faut fournir des garanties au prêteur pour optimiser son dossier. Les banques accordent aussi une attention particulière aux emprunteurs qui peuvent fournir une caution. Sachez aussi que le fait d’être fonctionnaire est également un point positif pour vous, si vous désirez regrouper vos crédits. En outre, le fait de pouvoir prendre une hypothèque pour les propriétaires motive également les établissements bancaires à traiter les dossiers (à lire).