Le courtier en rachat de crédits, un partenaire important

Il est souvent dit que le courtier est un allié de référence lors de la demande d’un rachat de crédit. A priori, ce professionnel peut apporter à l’emprunteur une aide précieuse dans la recherche d’une meilleure offre. Mais quel est réellement son rôle dans la démarche ? Peut-on s’adresser à n’importe quel courtier ? Voici le point sur la mission et le mode d’intervention de cet expert financier.

Focus sur le rôle du courtier

Le courtier en rachat de crédit s’adjuge également du titre d’intermédiaire bancaire. Il est mandaté par l’emprunteur pour trouver une offre de financement avantageuse. Grâce à son expertise et à sa parfaite connaissance du marché de rachat de crédit, il est à même de guider son client vers le partenaire financier à qui s’adresser. Par ailleurs, son engagement à fournir du service sur-mesure avantage ses clients. En effet, le courtier effectue sa démarche en tenant bien compte de la situation de l’emprunteur et de ses réels besoins.

La qualité d’un bon courtier

Un emprunteur désireux de profiter d’un financement avantageux doit bien choisir son mandataire. Le premier réflexe à avoir est de vérifier si le courtier détient réellement le statut de COBSP (Courtier en Opérations de Banque et en Services de Paiement) et qu’il est immatriculé à l’ORIAS. En outre, il faut vérifier qu’il ait au moins 2 ans d’expérience. Un professionnel qui ne répond pas à ces critères ne peut pas agir en tant qu’intermédiaire bancaire légalement (lire le dossier).

Le fonctionnement du courtier

Le courtier est un professionnel mandaté. Il peut donc représenter légalement l’emprunteur. Son objectif est de trouver l’offre compatible au profil de son client. Il est également un bon conseiller et un excellent informateur. Le courtier dévoile à l’emprunteur les avantages et les risques du rachat de crédit via une simulation. Il met également son expertise en matière de négociation au profit de ce dernier. Certains courtiers disposent de nombreux partenaires sur le marché financier, ce qui leur permet de trouver le meilleur prêteur en un rien de temps. En somme, un tel professionnel est un partenaire de prestige pour un emprunteur. De plus, il ne perçoit de rémunération qu’après la signature du contrat.