Comment défiscaliser avec la loi Girardin ?

Qui ne souhaite pas alléger sa fiscalité ? Les moyens d’y arriver sont nombreux. Investir dans l’immobilier selon le dispositif de défiscalisation Girardin est une solution très efficace. En vigueur depuis le 27 mai 2009, il promet une forte réduction d’impôts aux bénéficiaires. Découvrez comment accéder à l’avantage.

Comprendre la loi Girardin

Comme indiqué précédemment, la loi Girardin est un dispositif de défiscalisation. En réalité, c’est une mesure incitative conçue pour développer le marché de l’investissement locatif dans les départements et communauté d’Outre-mer. Elle s’adresse donc aux investisseurs qui achètent un logement neuf ou en futur état d’achèvement dans les DOM-TOM pour ensuite le louer pendant 5 ou 6 ans. L’opération doit être faite avant le 31 décembre 2017. En outre, le permis de construire du logement acheté doit dater d’avant 2013.

Un avantage non négligeable

Le premier atout de la loi Girardin est qu’il garantit aux bénéficiaires un avantage immédiat. Il est important de préciser que ce dispositif se décline en deux catégories. Il y a la loi Girardin classique qui autorise l’application de loyers libres et la loi Girardin intermédiaire qui oblige les investisseurs à respecter un plafond de loyer. En ce qui concerne l’avantage fiscal dont vous pouvez profiter, il s’agit d’une baisse d’impôt allant de 18% à 48% du prix de revient du bien immobilier. Notons que le taux de réduction sera majoré de 2% à 3% si les investisseurs décident d’équiper le logement loué d’un équipement de production d’énergie alimenté par une source renouvelable.

Quelques conditions à respecter

Si vous décidez de défiscaliser selon la loi Girardin, il faut remplir certaines conditions. Pour commencer, il est nécessaire de louer le logement pendant 5 ou 6 ans. Sinon, l’avantage fiscal est annulé. En outre, le montant d’investissement est plafonné à 2.438 € HT par m². Enfin, il faut remplir les conditions liées aux ressources des locataires lors d’un investissement selon le dispositif Girardin intermédiaire.

Plus d’infos ici